LE DENECHEAU JASE MUSETTE

Le seul groupe de musette à l'ancienne

 

Créé en 1994 par Didier Roussin, Daniel Denécheau, et Robert Santiago, le Denécheau Jâse Musette reprend le tout premier répertoire musette, celui des origines, avec des instruments d'époque ou refaits à l'identique.

Si Didier Roussin nous a quitté en 1996, le groupe ne cesse de tourner depuis et s'est enrichi d'une chanteuse, Ophélia Bard à l'humour gouailleur.

 

Le groupe réssuscite la java et rappelle que cette danse fut de 1910 à 1930, pour Paris, l'équivalent du Tango à Buenos Aires.

 

World-music avant la lettre, le style "musette" prend ses origines sous l'influence des Auvergnats, Italiens, Manouches et Américains, le "Denécheau Jâse Musette" vous l'expose dans une conférence-concert pouvant précéder un bal, à travers des anecdotes et des commentaires historiques sur les musiciens de cette époque.

DANIEL DENECHEAU

Accordéon diatonique-mixte

Daniel, découvre le "vieux style musette parisien" alors qu'il fait des recherches et du collectage auprès de musiciens Auvergnats. Ses pas le conduiront donc Rue de Lappe et lui feront découvrir l’accordéon diatonique mixte dont il est l’un des rares représentants. Emile Vacher, créateur du style "musette" devient alors son "maître" en la matière.

A la création du groupe, ses camarades le nomme "Chef d'orchestre", contre son gré mais dans le soucis de la tradition. En effet, les orchestres des années 30 portaient habituellement le nom de leur accordéoniste. Ne le lui rappelez pas, il ne veut pas être "chef" !

http://denecheau.free.fr/

ROBERT SANTIAGO

Jâse, Jazzoflûte, Pipeau, Accessoires, Chant

Robert, collectionneur de son Etat, découvre un jour cette merveilleuse "Batterie" de 1932 sur un vide grenier, la montre innocemment à Daniel... lequel quelques mois plus tard lui demande d'en jouer pour les accompagner Didier Roussin et lui. Robert, initialement accordéoniste diatonique relève le défi, écoute sa collection de 78 tours et réssuscite ainsi le son des orchestres de l'époque grâce à son authentique "Jâse".

Il est le pitre-en-chef de l'orchestre mais aussi le conférencier lorsque l'occasion se présente. C'est un puit sans fond d'informations et d'anecdotes sur les bals musette, l'histoire de l'accordéon et ... l'Ornithologie... mais ça c'est une autre histoire !

http://www.robertsantiago.com/

OPHELIA BARD

Chant et Bigotphone

Ophélia, qui grandit sur les bords de Marne, nourrie dans les guinguettes, devient avec fraîcheur le "Rossignol" du groupe. Elle met alors son nez dans la réserve de "petits formats" de Daniel, déniche des titres connus ou moins connus, humoristiques ou nostalgiques, reflet d'un Paris populaire porté par Mistinguett, Fréhel, Pauline Carton,...

Chineuse également, elle a un coup de foudre pour un instrument désuet, le Bigotphone, authentiquement en Zinc de gouttière. Ne vous avisez pas de lui faire remarquer qu'on n'a pas besoin d'être musicien pour en jouer, que ce n'est guère qu'un Kazoo amélioré, elle se vexerait !

https://www.facebook.com/ophelia.bard

DENIS "SCOTCH" GERARD

Banjo, Scie musicale

Denis a accompagné quelques grandes pointures de la chanson Française tels que Emile Sotocca et Minelle, dans "Music-hall Musette" ou, dans un autre style, François Béranger. Egalement bassiste de Blues, Denis n'en est pas moins passionné par le musette et n'est à ce titre pas le dernier pour nous faire découvrir de merveilleuses mélodies qu'il agrémente de sa lame (comprenez scie musicale !).

Il mange volontiers des fraises "tagada" (Tsoin-tsoin !) à l'arrière du camion quand nous partons jouer, et sera touché si, à son arrivée, vous l'accueillez avec un bon sandwich !

Please reload